Coopératives Post-Industrielles-1

Publié le par makhnovitch

Les coopératives post-Industrielles est un concept auquel je pense depuis plus d'un an maintenant. Je vais présenter assez succintement l'idée générale des cooperatives post-industrielles dans cet article. Je développerai cette idée au fur et à mesure d'articles que je finirai par regrouper.

Les Coopératives Post-Industrielles (CPI)

L'idée général de ces coopératives est de dire que nous avons passé, ou sommes très proches de passer le pic de production mondiale de pétrole.

Cet événement remet en cause la structure même de l'organisation sociale occidentale basé sur une économie libérale et sur un mode de production industriel.

Le développement de la production sur un mode industriel vient directement de l'accès à de l'énergie en abondance et dont l'exploitation n'est pas chère.

Tous les problèmes de pollution, de réchauffement climatique, de destruction de la biosphère, de la disparition des forêts, de la raréfaction de l'eau potable, de la disparition des espèces et de la désertification du monde vient du développement de la production industrielle. Cette proposition mérite évidemment une démonstration que je ne ferai pas maintenant.

De plus, l'exploitation de l'homme par l'homme est encouragée par ce système qui engendre la misère sous toute ses formes qu'elle soit sociale ou affective. Elle avilie l'homme et lui supprime toute dignité.

Aussi, la source-mère de tous nos problèmes sur cette planète vient de l'industrialisation du notre monde.

Par conséquent, le but des populations qui vivent au centre de l'Empire Industrielle, c'est à dire nous en France, devons commencer par tout faire pour nous extraire de l'emprise du système de production industrielle que ce soit par la participation à la production ou à la consommation des produits industriels. Cela peut paraitre curieux à certains et le système de production industrielle est tellement envahissant que l'on peut bien se demander comment il est possible d'en sortir.

En effet, il est omniprésent et se trouve partout. Par conséquent, il n'est pas pensable de s'en extirper d'un coup d'un seul mais il faut plutôt penser de manière progressive comme un chemin, une voie que l'on trace dans sa propre vie et dans celle de notre société et civilisation. Un changement progressif de vie...

C'est dans ce processus qui commence de manière individuel et qui se poursuit de manière collective que j'imagine le principe des coopératives Post-Industrielle.

Je vois la notion de coopérative comme une notion plus large que ce qui est communément accepté. La coopérative est ici pensée comme un moteur de la transformation individuelle et sociale. j'utilise le terme "Co-" dans le sens de commun et '-Opérative" dans le sens d'un opérateur, d'un moyen, d'un véhicule de transformation.

Aussi, les attributions de la Co-Opérative sont beaucoup plus importantes que simplement celle par exemple d'un coopérative de consommation ou de production.

La force de la Co-Opérative réside dans sa simplicité de création et de fonctionnement. Il faut trouver des partenaires, amis, voisins, collégues de travail, pour en former une. La forme qu'elle prendra dépend des conditions présentes sur place.

Je pense que la Co-Opérative ne doit pas dépasser l'échelle humaine telle que chacun se connaissent assez bien. Aussi, à mon sens, entre 10 et 30 personnes, cela me parait bien. Après, rien n'empêche d'en créer une seconde à côté de la première et que les deux travaillent ensemble.

Les fonctions de la Co-Opérative sont à inventer par les membres eux-mêmes en fonction de leur besoin, de leur état d'investissement, de leur  condition social, si ils se trouvent en ville ou à la campagne. Aussi, les décisions prises par une Co-Opérative sont souveraines puisque seuls ceux qui l'ont créé connaissent leur situation.

La motivation principale de la création d'un CO-Opérative est de dire qu'on y arrive mieux à plusieurs, que les autres peuvent nous aider à avancer sur notre propre voie. L'émulation et le plaisir d'être ensemble permet souvent d'abattre des murs qui nous semblaient infranchissables quand on se trouvait isolé.

La suite au prochain numéro...

Makhnovitch

Commenter cet article

isa 01/05/2007 22:57

En espérant que l'idée de tes Co-op fera germer plein d'autres élans solidaires à échelle humaine.
On a vraiment besoin d'initiatives comme celle-ci en cette sombre période d'entre-deux tours des présidentielles.
Le plus dommage serait de céder au desespoir !