Oil, smoke and mirrors

Publié le par makhnovitch

Je vous recommande de prendre un petite heure pour visionner l'excellent film" Oil, smoke and mirrors" de Ronan Doyle.

La version sous-titré en français se trouve à l'adresse suivante :
http://video.google.fr/videoplay?docid=-6305684796532777868&hl=fr
je vous recommande aussi de visiter et de visionner les films et entretiens de l'excellent site d'Atmoh "http://www.reopen911.info/" qui compile de nombreuses informations et films sur le 11 septembre.

La question du 11 septembre est centrale pour comprendre le monde d'aujourd'hui.
C'est quand on commence à comprendre ce qui s'est réellement passé le 11 septembre que l'on peut alors appréhender la suite, les guerres qui ont suivi, avec en autres, le recul des libertés civiles, la guerre au terrorisme, la montée des mouvements d'extrême droite en occident.

On peut aussi comprendre le lien entre le 11 septembre et le pic pétrolier maintenant en visionnant le film "Oil, smoke and mirrors".

Comme il est dit dans ce film,  la nazification des USA et de l'Angleterre est en train de se produire en ce moment et il faut agir maintenant pour l'empêcher car d'ici quelques temps, ce sera trop tard.

En France, l'élection de Mr Sarkozy, proche des milieux néo-conservateurs, le terme néo-fascistes seraient plus appropriés, signale aussi la fin effective du fonctionnement démocratique de notre pays. En fait, la "démocratie", même avec toutes ses limites, a cessé de fonctionner normalement en France après le 11 septembre. Je ne sais si vous vous rappelez la campagne médiatique de grande envergure que nous avons subi sur la sécurité et la peur avant les élections présidentielles de 2002. Cette campagne a commencé juste après le 11 septembre. C'est cette campagne qui a amené Mr Le Pen au second tour.

Cet événement a représenté une aubaine pour nombre de gouvernements dans le monde.

Nous vivons donc dans un monde ou tout est faux, tout est truqué. La guerre contre le terrorisme n'existe pas. Al Qaida est une entité créé par nos gouvernements pour servir de bouc émissaire . Orwell, dans 1984, ne disait pas autre chose.

Internet représente le dernier lieu où l'information libre peut circuler. C'est bien pour cela que je m'applique à tenter de fournir de l'information sur ce site. Je sais pertinemment que notre temps est compté. A ce titre, je vous conseille de lire l'article de Jeannet, président du Groupement des éditeurs de sites en ligne (Geste) dans le Le Monde du 20 avril 2007 que Atmoh a relayé sur son site. 

La dérive fasciste des pays occidentaux est liée au pic pétrolier. Le pic pétrolier va provoquer une profonde dépression économique mondiale et surtout dans les pays occidentaux. Aussi, les gouvernements doivent se préparer et prendre les devants pour faire face désordre sociale qui s'en suivra d'ici quelques temps. Les multiples lois et décrets liberticides ont été pris dans cet optique. Je me rappelle avoir été horrifié par les lois européennes prises à la suite du 11 septembre qui étendaient la notion de terroriste à tout acte de rebellion et proposait des peines de prison complétement délirantes. Après, cela a été oublié et pas vraiment utilisé. En fait, l'arsenal juridique est déjà prêt et constamment renforcé. L'arsenal militaire et la preparation des "troupes" est aussi bien avancé.

Comment résister à çà? La première résistance est d'en prendre conscience car tout ceci est possible par l'entreprise de désinformation et l'entretien de l'ignorance de la grande majorité de la population en lui proposant des divertissements abrutissants et débilitants, en prenant le peuple pour des crétins puérils. N'est -il pas temps que cela cesse?

Certains français en sont réduits à cacher des enfants pour qu'ils echappent à la police. Des milliers d'hommes et de femmes ont peur de sortir de leur cache car ils savent que la police peut les arrêter à chaque instant et les déporter en quelques jours sans qu'ils puissent revoir leur familles laissés en France. Les rafles empirent. Des quartiers entiers sont bouclés pour traquer les clandestins. Cela ne vous rappelle pas quelque chose?

Makhnovitch.

Commenter cet article

Alter Egaux 15/06/2007 13:01

Juste une remarque, Makhnovitch.Lorsque tu dis que la "démocratie" a cessé de fonctionner normalement en France après le 11 septembre suite à la campagne médiatique de grande envergure sur la sécurité et la peur avant les élections présidentielles de 2002, cela ne signifie pas que la démocratie a cessé de fonctionner.Les institutions sont démocratiques et le reste pour l'instant, même avec Sarkozy. Certes très verrouillées.On peut considérer 2002 comme un pseudo coup d'Etat, pour éliminer Jospin et maintenir Chirac, soutenu par les médias, particulièrement les médias télévisuels.Pour 2007, il faut avouer que les médias ont jouer un grand role pour écarter Royal, avec une méthodologie différente : le faux procès de Royal pour incapacité à gouverner ajouté à la bulle médiatique pro Bayrou.Cependant, en observant le premier mois de gouvernance de Sarkozy, sa capacité a réduire à néant l'opposition, que cela soit au centre ou à gauche est une menace particulièrement importante pour la législature, sachant que le Peak Oil se passera probablement avant 2012.Conclusion : nous n'avons pas perdu la démocratie, mais elle n'a jamais été aussi mal en point qu'à l'aube de la guerre éclaire Nazis, (financée par les firmes US)A noter l'excellent article de Meyssan, qui en fin d'article, donne ses lumières sur la situation en France.http://www.voltairenet.org/article149091.htmlCitation :Je pense plutôt que, depuis l’effondrement de l’URSS, la France courbe l’échine devant les États-Unis, tout en poursuivant comme elle le peut sa propre politique. Certes, les déclarations des dirigeants français ne sont pas brillantes, mais leurs actions sont souvent encore courageuses.La France s’est opposée à l’invasion de l’Irak ; elle a négocié la résolution 1559 pour prévenir une attaque états-unienen contre le Liban et la Syrie ; elle a empêché le déploiement de l’OTAN à la frontière israélienne en août 2006 ; elle a protégé la Résistance pendant et après le conflit, alors même qu’elle privilégiait le clan Hariri.Malheureusement, l’arrivée de Nicolas Sarkozy à l’Élysée risque de vous donner raison. J’observe cela, comme vous, avec inquiétude.Fin de Citation.Au plaisir de te lire.Alter Egaux.

makhnovitch 16/06/2007 00:11

Merci pour ta remarque. C'est vrai que la démocratie fonctionne formellement dans les faits. Nous pouvons toujours voter. Le fonctionnement institutionnel a tout les attributs d'une démocratie mais je pense qu'elle n'en a plus que les attributs, le pouvoir tirant ainsi l'avantage de la légitimité attribuée par le vote démocratique. On peut dire que nous glissons d'un régime démocratique présidentiel vers une oligarchie qui pourrait se transformer en autocratie avec Sarkozy. Ils vident de leur contenu des valeurs ou des institutions mais les laissent en état de fonctionnement. Ils ont l'habitude de faire cela. Cela permet d'éviter que l'opposition s'élève contre ces mesures. Prenons le statut de réfugié. Il ne peut être supprimé car cela contreviendrait avec des notions ayant trait aux droits de l'homme mais les lois successives l'ont vidé de son sens et surtout ont fait en sorte que quasiment plus personne ne puisse y avoir accès. Les prochaines lois sur le regroupement familial font et feront de même. Ils mettront les plafonds financiers si haut et demanderont tant de pré-requis qu'il ne restera que peu d'élus. Pour France Telecom, ils ont rendu l'entreprise inopérante et incapable d'être conpétitive dans un marché qu'ils ont eux-même libéralisé pour permettre aux opérateurs privés de pouvoir prendre leur part de marché. Maintenant, c'est le fonctionnement démocratique lui-même qu'ils rendent inopérant sans toutefois le supprimer évidemment. On peut voir ces jours-ci les dégâts opérés par le fait de proposer les élections législatives un mois après les élections présidentielles. Les vainqueurs de la présidentielle partent avec un capital gagnant qui les placent dans une situation beaucoup plus avantageuse que les autres. SI vous regardez les spots télévisés de l'UMP, que disent-ils? "Vous avez élu Nicolas Sarkozy comme président. Vous avez voté pour qu'il applique son programme. Il faut lui donner la mojorité à l'assemblée. Si vous votez pour l'UMP, nous ferons çà et çà dès le mois prochain." De plus, le gouvernement d'ouverture permet de neutraliser l'opposition par le fait de se parer dans une sorte de pseudo-gouvernement d'union national. Très fort. Aussi, cette "oligarchie" a pris le contrôle de l'ensemble des médias et faiseurs d'opinion, la majorité de l'édition et des sociétés de production audiovisuel ainsi que des chaines de télévision privée. La télévision publique étant sous le contrôle du gouvernement qui lui-même fait partie de cette oligarchie, nous nous trouvons sous un régime qui ne laisse plus qu'une toute petite lucarne pour l'expression des dissidents. Le quatrième pouvoir est donc sous contrôle quasi-total. Ce quatrième pouvoir a permis de faciliter la prise du pouvoir exécutif par une propagande bien orchestrée spécialement pour le premier tour de la présidentielle , scrutin devenu la clé d'accès au pouvoir éxécutif. Le pouvoir législatif n'est maintenant plus que l'appendice du pouvoir éxecutif  vu que les élections législatives ont perdu toute indépendance de l'éxécutif par le fait qu'elles font immédiatement suite aux élections de celui-ci. De plus, le fonctionnement des élections à scrutin majoritaire permettent de dégager des majorités fortes. Aussi, le pouvoir n'a maintenant plus aucune indépendance par rapport à l'éxécutif et celui-ci ne fera qu'entériner les décisions de l'exécutif. Les assemblées ne seront plus que des chambres d'enregistrement des décisions de notre président, rien de plus. Plus aucun débat n'en sortira. Le pouvoir judiciaire ne montre guère d'indépendance vis-à-vis de l'éxécutif malgré quelques empêcheurs de tourner en rond. On ne peut pas en attendre grand chose. Aussi, le système est maintenant complétement vérouillé et ceui-ci ne va aller qu'en se renforçant vidant de leurs ressources et de leurs soutiens les partis d'opposition.  Nous vivons toujours formellement dans un système démocratique mais celui-ci n'en a plus que les apparences. Il ne reste plus que l'enveloppe corporelle mais a l'intérieur se cache autre chose, la bête immonde de l'avarice...Makhnovitch.

dracula 27/05/2007 19:58

Les lois peuvent etre les lois. Elles ne sont rien. Si elles ne peuvent etre appliquées. Les lois avant étaient bien plus terribles. Elles n'empecherent jamais rien. La dislocation d'un appareil d'état se fait parce que plus personne n'y crois. Il faut autre chose qu'un sarkozy pour faire un regime fasciste. Ce n'est peut etre pas qu'il n'en ai pas envie. Mais pour un regime nazi, il faut un parti consequent. l'UMP ? 300 000 adherents revendiques ? ça fait rire. Brejnev, sur le papier etait dix fois plus puissant que staline...

makhnovitch 27/05/2007 22:29

Mon cher Dracula, Vous paraissez bien sur de vous. Vous semblez aussi penser que l'appareil d'Etat de la France est proche de la dislocation, que plus personne ne croit au régime.  Vous prenez vos désirs pour des réalités. Le régime n'est pas proche de la fin. La révolution n'est pas route. Ce serait plutôt l'inverse. Les lois sont appliqués et elles continueront de l'être. Vous sous-estimez vos ennemis. C'est un mauvais départ....je vous conseille de regardez le film "oil, smoke aud mirrors " avant de de faire preuve d'autant d'assurance. Pour finir, si je parle de fascisme, c'est que je me suis renseigné sur la question.