Bilan provisoire sur le cyclone Gonu

Publié le par makhnovitch

J'ai attendu un peu pour  le cyclone Gonu pour savoir  ce qu'il en était.

Il est maintenant en train de mourir sur les côtes iraniennes. Il est redescendu au niveau de tempête tropical. On enregistre pour l'instant 12 morts à Oman et 3 morts en Iran mais ce bilan est provisoire puisque les pluies n'ont pas cessé et les autorités n'ont pas encore fait de bilan de la situation. 

Le trafic pétrolier n'a apparemment pas été touché alors que le cyclone a traversé de part en part le golfe d'Oman (???). 

Quelle est l'importance d'Oman dans la production de pétrole et quelle pourrait être les effets de ce cyclone?

Selon " Oil and Gas Journal", les réserves d'Oman sont de 5,5 milliards de barils au premier janvier 2007. Ce pays est moins bien loti que ses voisins avec de plus petits gisements, plus dispersés et plus difficiles à exploiter et donc plus chers. Ils ont recours aux EOR (techniques de récupération avancée) et c'est ce qui a provoqué une chute brutale de leur production suite au pic de production. Ils comptent limiter le déclin de leur production en ayant recours de manière massive aux EOR.

La production de pétrole d'Oman a été de 743 000 barils par jour en 2006 dont 676 000 b/j de pétrole brut, 61 000 b/j de condensats et 7 000 b/j de gaz naturel liquide.

La population consomme 64 000 barils par jour et donc le pays exporte 679 000 b/j. C'est donc un pays exportateur non négligeable. Ce pays n'appartient à l'OPEP malgré le fait qu'il se trouve dans la péninsule arabique.

Sa production a atteint un pic de production en 2000. 

oman.gif
Voici le graphique de l'Agence Internationale de l'Energie sur les 10 dernières années :

oman.gif

L'EIA prévoit que la production déclinera à 690 000 b/j en 2008, 7% en dessous du niveau de 2006.

Le pays possède un seul terminal Mina al-Fahal, près de la capitale Muscat. C'est donc par cet unique terminal que le pays exporte ses 679 000 b/j. A côté de ce terminal, se trouve l'unique raffinerie
du pays, d'une capacité de 85000 b/j,  qui traite l'ensemble des produits pétroliers qui sont utilisés dans ce pays. C'est là toute la faiblesse du pays.

Chuck Watson du Hurricane Damage Forecasting Project de Floride a fait des estimations sur les temps d'arrêt des installations pétrolières d'Oman. sa dernière prévision donne une durée de 14 jours d'arrêt du terminal de Mina al-Fatah et 18 jours d'arrêt pour le terminal LNG de 
Qalhat ( ville de Sur).

Donc, les pertes en termes d'exportations de brut devraient être de 14jx679 kb/j = 9,5 mb/j. 


Vous pouvez obtenir des informations complémentaires sur le site de l'EIA sur Oman (http://www.eia.doe.gov/cabs/Oman/Oil.html) .

Situation du cyclone

Vous pouvez avoir des informations en français sur la situation sur place avec vidéo et photos et témoignages sur http://www.meteo-world.com/news/index-1380.php

Mais voyons une image satellite de cet cyclone imprévu en plein milieu du golfe d'Oman quand il est sur la fin de son parcours :

20070606.1812.terra.x.ir1km.02AGONU.70kts-972mb-239N-594E.100pc.jpg
Ensuite, regardons les dégats prévus par son passage notamment les vagues et la montée des eaux :

sg-surge-forecast.jpg





regardons les images satellites avant impact de la ville de Sur qui pourrait être particuièrement touché :

oman2.jpg
Les  dégats semblent importants dans l'est du pays dans la ville de Sur que l'on voit ci dessus. mais pour l'instant, les communications sont coupés et il y a peu d'informations qui circulent.

Il y a des vidéos qui circulent sur youtube sur la situation à Muscat :
http://www.youtube.com/watch?v=97pCVIFD5pc&mode=related&search=


les dernières nouvelles de Margie Kieper à Weather Underground:
"Gonu evaporated, essentially, today, while traversing the Gulf of Oman. Clouds over the center dissipated, and convection thinned and dispersed outward. It appears that damage was severe along the extreme southeastern coast that I talked about on Jeff's blog Tuesday. Roads to the area have been washed out, and now that winds have subsided, helicopters will be able to access the area. It will be morning shortly in Oman, and likely this will bring the first news of what has happened in these areas. [...] The TRMM product indicated that about 175mm of rain fell in Mascat the last 24 hours."

Sur la question de l'Iran, il semble qu'il y ait des inondations mais Gonu n'est plus maintenant qu'une tempête tropicale.

voici quelques images supplémentaires :

gonu5jun.jpg

5jun6zsurge.jpg


Cependant, les craintes suscitées par ce cyclone étaient bien plus importantes que les informations qui reviennent en ce moment sur l'ampleur des dégats. Aussi, on peut peut-être dire qu'on l'a échappé belle. Si ce cyclone avait conservé sa vigueur en entrant dans le golfe d'Oman, on aurait pu avoir des dégâts et de répercussions sur le marché pétrolier bien plus importants.

Makhnovitch.

Publié dans News

Commenter cet article

clovis simard 01/09/2011 12:41



 


(fermaton.over-blog.com)No-8: THÉORÈME DES CATASTROPHES


PHOTOS SATELLITES DES OURAGANS:LA RÉALITÉ?