Emergence d'une crise globale sur la nourriture

Publié le par makhnovitch

J'ai déjà signalé que les stocks de céréales dans le monde baissaient dangereusement depuis 1999.

Le 11 mai 2007, l'United States Department of Agriculture (USDA) a publié ses premières projections d'approvisionnement en céréales au niveau mondial pour la saison 2007/08. 


le National Farmers Union (NFU) aux USA a alors sorti un papier alarmiste : 

LOWEST FOOD SUPPLIES IN 50 OR 100 YEARS: 
GLOBAL FOOD CRISIS EMERGING  


 
Ainsi dans ce papier de deux pages, le directeur de recherche de la NFU Darrin Qualman nous dit que "le USDA projète que les approvisionnements en céréales vont chuter à leur plus bas niveau jamais enregistré. Mieux, il est possible, qu'en dehors des temps de guerre, les approvisionnements mondiaux en céréales n'ont jamais été aussi bas depuis plus d'un siècle, peut-être plus longtemps."

La saison 2007/08 marque la septième année sur les huit dernières dans lesquelles la production de céréales n'est pas suffisante face à la demande. Cette baisse consistante a divisé par deux les capacités des stocks de 115 jours dans les années 1999-2000 au niveau actuel de 53 jours. Qualman rajoute que "le monde n'a pas réussi régulièrement à produire autant de céréales qu'il en utilise. Les niveaux très bas des stocks actuellement ne sont pas le résultat d'un événement climatique transitoire ou un problème isolé de production, c'est le résultat d'une tendance  à la baisse persistante."

Pour ajouter à ce tableau, des articles dans "Science et Nature" établissent qu'1/3 des poissons de mer sont en train de disparaitre et que ce serons les 2/3 qui auront disparu d'ici 2025.  D'ici, 2048, plus aucun poisson ne devrait nager dans les océans de notre bonne vieille Terre selon Qualman. Il rajoute que" les systèmes alimentaires aquatiques sont en train de s'effondrer, et les systèmes alimentaires terrestres se trouvent sous un stress considérable."

La demande pour la nourriture augmente rapidement. Il y a une poussée mondiale vers la prolifération d'un style d'alimentation nord américain basé principalement sur la consommation de viande provenant d'une production intensive d'élevage- la  transformation de céréales en viande signifie d'échanger de 3 à 7 kilo de protéines sous formes de céréales en un seul kilo de protéines sous forme de viande. la population augmente toujours - les projections avancent 2,5 milliards d'individus supplémentaires dans les décades à venir. La population augmente actuellement de 70 millions d'invividus chaque année. Ainsi, tous les 6 ans, la population mondiale augmente de l'équvalent de la population totale des USA. Mais comme le dit Qualman, " nous essayons de nourrir ces personnes en plus, de nourrir un cheptel de bestiaux toujours plus important, et maintenant de nourrir nos voitures, tout cela avec une base statique de terres arables. Personne  ne devrait s'étonner  que la production alimentaire ne suffise plus."

Qualman dit que "les problèmes convergents des contraintes provoquées par les fertilisants et le gaz naturel, intensifiant les pénuries d'eau, le changement climatique, la perte de terres arables et leur dégradation, la croissance de la population, la prolifération des troupeaux de bétails, et la croissance poussée pour transformer la production alimentaire en agrocarburants signifie que nous sommes en train d'ouvrir une phase de pénurie alimentaire grandissante."

Qualman finit par dire que "si nous continuons à faire plus de la même manière, et si nous essayons de produire, consommer, et exporter plus de nourriture en utilisant plus de fertilisants, d'eau et de produits chimiques, nous allons seulement aggraver nos problèmes. Au lieu de cela, nous devons repenser notre relation à la nourriture, aux fermiers, à la production, à sa transformation et à sa distribution. Nous devons créer un système concentré sur l'alimentation de la population et qui créé une bonne santé. Nous devons renforcer les systèmes de production de nourriture dans le monde. la diversité, la résistance et soutenabilité sont les clés."

grains.gif


La crise va petit à petit se diffuser dans les médias dans les mois et deux années qui viennent.


Les agrocarburants

Une étude de la situation présente des agrocarburants et des conséquences que leur prolifération va provoquer pourrait faire franchement peur. A titre d'exemple, ils sont actuellement en train de raser des forêts primaires en Indonésie et en Malaysie pour faire de l'huile de palme pour faire du...biodiesel à destination d'Europe. Les automobilistes seront alors content d'utiliser un soi-disant carburant "propre" et "ecologique"...

La solution des agrocarburants est une mortelle solution. Des sommes d'argent gigantesques sont actuellement investis dans cette filière et certains évoquent que ce marché représenteraient 80000 à 100000 milliards de dollars. Je vous conseille d'acheter le Monde Diplomatique de ce mois ci.

Ainsi, les multinationales de l'agro-alimentaire, de l'agriculture, de l'industrie chimique, les pétroliers et fabriquants de voiture sont en train de s'allier dans cette entreprise. Monsanto est évidemment dans le coup. Résultat : les agro-carburants utiliseront massivement des intrants chimiques, videront les réserves aquifères, finiront de détruire ce qu'il reste de forêts primaires et provoqueront la généralisation des OGM à une échelle telle que personne ne sera épargné et bousilleront ce qu'il reste de la petite paysannerie.

De plus, la production d'agrocarburants ne résolvera absolument rien au problème de la pénurie de pétrole brut dans le monde. Elle ne suffira de toute façon pas et ne fera que prolonger un peu le système en place mais au prix très élévé d'une destruction impressionnante de l'écosystème et de la famine d'une grande partie de la population mondiale, tout çà pour nourrir les voitures des petits blancs???

Aussi, nous nous trouvons devant une alternative qui n'a pas de juste milieu. les agrocarburants cristallisent bien toute la problèmatique de notre civilisation.

La production d'agrocarburants provient de la volonté du Grand Capital aux dépend de la population et de l'écosystème dans son ensemble (et ces cons là créveront la bouche ouverte comme les autres, mais sûrement en dernier).

Le Grand Capital vend sa merde avec sa puissance de propagande médiatique quasi-hégémonique.

Les suivre dans leur voie nous conduit à la famine et à la dictature.

Refuser de les suivre dans ce projet diabolique conduit à refuser le système industriel dans son ensemble car ils représentent l'ensemble du système industriel. Et refuser de participer au système est une tâche difficile qui conduit à... Je vous laisse deviner la suite (les grandes oreilles  ne sont sûrement pas très loin).


Makhnovitch.

Publié dans Agriculture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

boyac bruno 03/02/2008 22:47

Tout à fait d'accord, il faut stopper la production d'agrocarburants et cesser de bouffer de la barbaque. En attendant la voiture solaire, recyclons l'huile de friture usagée en carburant (voir site oliomobile.org) et puis roulons en transport en commun et pour les petits trajets moi, je fais du vélo.

amalou 28/01/2008 19:51

je viens de découvrir votre site, je le trouve trés interréssant et je suis d'accord avec ces dernières lignes.  

Dearcham 18/11/2007 14:28

Bonjour , votre analyse était tout à fait justifiée comme on le voit maintenant.Certains pays producteurs de biocarburants (en Russie par exemple) commencent même à bruler du mais pour pouvoir se déplacer mais bien d'autres périls menacent notre petit système de consomation ; la chute inexorable des stocks de métaux ( http://biosphere.blog.lemonde.fr/2007/11/14/help-quelles-reserves-minieres/ ). Certains , cruciaux pour la production de matériel informatique ne seraient encore disponible que pour 5 à 10 ans.si l esujet vousnintéresse , nous pouvons en discuter par mail dearcham@gmail.com

Apologie du branleur 19/07/2007 13:04

Chute de la production des céréales: va t-on se faire bouffer à la même sauce que d''habitude ? Après avoir bien saccagé le système en place de production de céréales, on risque d'entendre : " la production classique des céréales ne permet plus aujourd'hui d'alimenter corrrectement les Hommes, les OGM sont dorénavant indispensables pour permettre l'alimentation de tous. Il n'y a pas d'alternative ".En tous cas ca ressemble fortement à une situation déjà vécue...

SC 04/07/2007 17:32

On pourrait ajouter au tableau la disparition progressive des différentes especes de poissons, source de protéines offerte par la nature qu'il faudra bien remplacer par une autre source...