La farce et le dindon

Publié le par makhnovitch

Un essai, écrit par André Sautou a été publié hier sur resornoir.org, "la farce et le dindon".

Cet essai permet de recontextualiser le phénomène du pic énergétique et du déclin des ressources naturelles. Le pic pétrolier n'en est qu'un des aspects. Le gaz naturel, le charbon, l'uranium vont subir le même sort. Les ressources puisées dans des gisements concentrés non-renouvelables comme les minerais, le cuivre, le nickel, l'or, se font de plus en plus rare. Les ressources renouvelables sont aussi exploitées trop rapidement et subissent un déclin alarmant comme l'eau, le bois, la biodiversité, etc...

André replace donc dans le temps cet événement majeur qui dépasse un simple problème conjonturelle et transitoire de notre civilisation.

Il assimilé l'histoire humaine durant l'Holocène à une tragédie grecque en cinq actes qu'il nomme la tragédie de "la farce et le dindon". Nous en sommes à la fin du troisième acte. Le quatrième acte sera celui du moulin à farcir...

Vous pouvez télécharger son essai sur la page http://www.resornoir.org/doc.html.

N'hésitez pas à faire des commentaires sur cet essai sur terredebrut...

Emmanuel Broto.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Blaise 18/11/2007 00:18

Un petit détour vers ces liens et le temps nécessaire pour en faire une lecture profitable vous montreront que les énergies renouvelables peuvent suppléer aux énergies fossiles et fissile (qui de toute façon seront bien marginalisées dans trente ou quarante ans) sans nuire à un confort raisonnable qui évite le gaspillage :- http://www.epia.org/fileadmin/EPIA_docs/publications/epia/EPIA_SG_IV_final.pdf  L'électricité solaire pour plus d'un milliard de personnes et deux millions d'emplois en 2020 (en anglais) - http://www.greenpeace.fr/scenario-energetique/presse/pdf/revolution-energetique-synthese-francais.pdf  Révolution énergétique, synthèse en français. - http://www.erec-renewables.org/fileadmin/erec_docs/Documents/Publications/energy_revolution.pdf  Energy revolution : le rapport complet sur le site de European Renewable Energy Council (en anglais)- http://www.negawatt.org Réduire nos besoins en énergie pour conserver notre qualité de vie 

makhnovitch 18/11/2007 12:59

Je laisse les lecteurs du site se faire leur propre opinion à partir des liens que Blaise a posé dans le commentaire ci dessus. Je ne supprimerai ce message qui propage un discours que je le considère comme dangereux car il fait croire à une illusion qui produit l'inaction . Ce discours est le suivant : "ne vous inquiétez, de toute façon, les énergies renouvelables seront là pour nous sauver!" Je le rèpète : les énergies renouvelables sont une solution mais ne pourront jamais remplacer les énergies fossiles. En énergie primaire, la part des énergies renouvelables est de 13,3%. Dans ces 13,3%, on compte 10,6% avec la biomasse, prinicipale source d'énergie des pays pauvres, 2,2% pour l'hydroélectrique et 0,5% pour les énergies renouvelables "technologiques" (géothermie, solaire, vent, marées, vagues)Si l'on prend l'énergie électrique, les énergies renouvelables comptent pour 18% mais 16% proviennent de l'hydro, 1% de la biomasse et 1% des énergies renouvelables "technologiques" (solaire, vent, marées, etc..). Les énergies fossiles comptent pour 82% dans la production d'électricité et 87% dans la production d'énergie primaire. Les énergies ne sont pas interchangeables entre elles, du fait de leur différence de densité, de leur caractère intermittent, de bien d'autres facteurs. Pour finir les énergies renouvelables "technologiques" necessitent un complexe industriel basé sur les énergies fossiles. Dans les pays pauvres, il n'ont que la biomasse comme première source d'énergie. De plus,  la hausse des coûts de transport et du pétrole entraine inévitablement la hausse des coûts des énergies renouvelables. Les énergies renouvelables "technologiques" remplaceront totalement les énergies fossiles pour une petite fraction de la population qui sera riche et qui captera des ressources qui seront impossibles à partager entre tout le monde. Le problème de la déplétion des énergies fossiles entraîne des conséquences d'organisation sociale et donc politique. le problème est loin de n'être qu'un problème technologique de remplacement des énergies fossiles par les énergies renouvelables.  Et c'est pourquoi ce genre de discours est dangereux car il fait croire à de nouvelles illusions que la population paiera cher plus tard. Mon but est de faire prendre conscience de la réalité de la déplétion des énergies fossiles et en particulier du pétrole. Mais aussi des consequences et de la nécessité pour la population de s'organiser au plus vite de manière autonome pour faire face à la catastrophe qui s'annonce. les vendeurs de solutions vont se développer dans les temps à venir. Ils diront : ne vous inquiétez pas, nous allons résoudre le problème, il suffit de faire çà! simple et sans perte de niveau de vie! Vous pouvez vous rendormir tranquille et continuer à vaquer à vos occupations."Ceci permet l'inaction et le désarmement de la population pour qu'elle ne prenne pas en main son destin. Ces discours sont donc dangereux et je me dois de vous en avertir par honnêteté. Si je parle de révolution parfois, c'est bien parceque la question du partage des richesses et des ressources restantes et déclinantes sera le véritable enjeu des prochaines années et decennies. Et le chemin pris actuellement penche pour la constitution d'une oligarchie et d'un peuple qqui va se retrouver dans un déénuement total. A ce moment là, peu pourront se payer le pack solaire-éolien-voitures électriques ultra-performante-etc... car cela coutera très très cher. Les riches le pourront dans des zones ultra-protégées et les pauvres,matraquées par la propagande et une police ultra violente, devront se contenter de peu, de très peu. La pénurie sera permanente pour eux, que ce soit en pétrole, en nourriture, en chauffage, en électricité, etc... je vous laisse donc lire ces documents et vous faire votre idée. Emmanuel.

Blaise 06/11/2007 16:01

D'autres articles sur l'énergie sont à lire dans les différentes rubriques liées à cette page : http://futura24.site.voila.fr/energie/energie.htmOn en apprend de belles en particulier sur l'énergie nucléaire et le pic de l'uranium. Moins de vingt ans après le "peak oil", ce sera le "peak uranium" et la décrépitude consécutive du nucléaire.Fort heureusement, d'autres liens de la page indiquée nous conduisent à des études qui montrent que l'on peut se passer du nucléaire, du charbon ... , émettre moins de CO2 et avant assez d'énergie à consommer de façon raisonnable, sans perte de confort.

makhnovitch 06/11/2007 16:59

Mon cher ami, je suis désolé de vous apprendre que vous faites fausse route. Il est totalement impossible de consommer sans perte de confort. Le photovoltaique ne peut remplacer l'energie fossile, ni aucune énergie renouvelable même pour uniquement l'electricité. Affirmer le contraire est conduire les gens vers de faux espoirs. Cependant, je ne jète les énergies renouvelables aux orties. je dis simplement qu'il ne faut qu'elles soient utilisés pour donner de faux espoirs. Il faut simplement qu'elles soient considérés à leur juste place. Elles sont plus que nécessaires et doivent être subventionnés fortement par l'Etat car leur prix va augmenter avec le pétrole, ce qui devrait ne jamais les rendre moins cher que les énergies fossiles dans un système libéral. mais leur développement doit être accompagné par une forte restructuration sociale et une descente énergétique organisé sous peine de chaos social.

Imago 31/10/2007 18:34

C'est un très bon résumé je trouve.Je l'ai exprimé avec des mots différents mais les conclusions sont similaires: http://imago.hautetfort.com/archive/2007/09/29/sommes-nous-arrives-a-la-croisee-des-chemins.htmlJe rajouterai juste, à la fin de la page 4: "le destin de chacun d'entre nous [...] avant la fin de cette décennie, et au hasard."On peut se préparer ou pas, mais le fait d'être au bon endroit au bon moment, ou plutôt au mauvais endroit ou au mauvais moment aura un impact majeur sur notre futur individuel.Il y a une anecdote sur un type qui sent venir la IIème guerre mondiale et qui veut y échapper, alors il se réfugie sur une petite île perdue...Guadalcanal :-)

makhnovitch 01/11/2007 14:59

Merci Imago pour le lien sur ton site .  Ton article est vraiment très bien. Nous sommes je crois en phase.  Emmanuel.