Etude du Mexique

Publié le par makhnovitch

Le Mexique fait aussi parti de la catégorie des pays en déclin entre mai 2005 et mai 2006. Comme je le mentionnais dans l'article sur Cantarell, le déclin de cet immense champs semble être dans la phase d'accélération à deux digits depuis le début de l'année 2006. Son déclin va entrainer la production du Mexique vers les abysses.

Sur la période entre mai 2005 et mai 2006, le déclin est encore assez faible comme vous pouvez le voir dans le graphique suivant.

La production de pétrole conventionnel est passée de 3,44 mb/j à 3,32 mb/j entre mai 2005 et mai 2006. Cela correspond à un déclin annuel de 3,5%.
Aussi, on peut bien se demander ce qu'il va se produire si le Mexique se met à décliner au rythme de 14-15%/an dans les mois qui viennent... Alors  même que ce dernier ralentissait un déclin général de 6 pays à 7,66%!!
Si le déclin avait été de 14% au lieu de 3,5%, le Mexique aurait perdu 0,52 mb/j et se trouverait donc à 2,92 mb/j en mai 2006 au lieu de 3,32.
Le déclin général des 6 pays serait alors 9,66%/an et ils auraient perdu presque 2 mb/j sur un an!
Le déclin de la production mondiale de pétrole brut serait passé de 1% actuellement à 1,5%!
Les dégâts les plus sérieux seraient ressentis par les USA dont le Mexique est le second pourvoyeur de pétrole.

Regardons la production du Mexique sur les 10 dernières années. La production tout liquide du Mexique est donc passé de 3,2 à 3,85 mb/j entre juillet 1996 et début 2004. On commence a voir le déclin se dessiner sur la courbe.





Makhnovitch.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article